coihaique.jpg

La Patagonie

Arrivé un peu par hasard en Patagonie en 1995, j'y ai finalement posé mon sac pendant 1 an, d'abord attiré par cette atmosphère de bout du monde puis définitivement envoûté quand j'ai parcouru pour la première fois les sentiers du PN Torres del Paine. J'y ai donc presque naturellement exercé le métier de guide, avant de partir vers d'autres horizons sud-américains.

Le Guide du Routard perdrait-il le nord?

le .

(Reading time: 1 minute)

Qui n'a pas un jour tenu entre ses mains l'un de ces fameux guides de voyage. Une vraie institution en fait.

J'en ai acheté un en 1995, juste avant de quitter la France pour l'Amérique du Sud. Je cherchais essentiellement des adresses et des plans pas chers pour ne pas dilapider le maigre pécule que j'avais mis de côté. Quelques semaines plus tard je l'ai fourré au fond de mon sac à dos pour finalement l'abandonner quelques mois plus tard au Chili. Des adresses et des plans pas chers, j'en ai trouvé des tonnes, à jour, mais dans l'excellent South American Handbook.

Edit: cet billet était à l'origine une réaction à un article édifiant paru en 2005 dans le Canard Enchaîné. Le papier de qui cassait un peu le mythe d'entreprise crée et gérée par des baba cool. Philippe Gloaguen, fondateur du Guide, en prenait pour son grade. J'ai paumé l'article :-(