glaciargreylangue.jpg

La Patagonie

Arrivé un peu par hasard en Patagonie en 1995, j'y ai finalement posé mon sac pendant 1 an, d'abord attiré par cette atmosphère de bout du monde puis définitivement envoûté quand j'ai parcouru pour la première fois les sentiers du PN Torres del Paine. J'y ai donc presque naturellement exercé le métier de guide, avant de partir vers d'autres horizons sud-américains.

Exposition photos "Caleta Tortel"

le .

(Reading time: 1 - 2 minutes)

J'ai un souvenir très particulier de mon passage à Caleta Tortel en février 2005, et plus précisement de cette visite très émouvante de la Isla de los Muertos. A Caleta Tortel j'ai eu l'occasion de croiser Camille Fuzier alors qu'elle démontait son exposition. Autre lieu, autre temps, cette fois-ci je ne vais pas manquer l'expo, et si vous aimez la Patagonie "sauvage", vous ne devez pas la manquer non plus! Camille y présentera ses photos et son ouvrage: "Caleta Tortel".


"Après avoir parcouru à pied la Carretera Austral, piste menant à l'extrême sud chilien à travers fjords, glaciers, lacs et rivières, croisant quelques rares villages, les rencontres en bord de route me conduisent à Caleta Tortel, localité de 500 habitants isolée du reste du monde, campant à l'embouchure de la rivière Baker au fond du golfe de Penas. Entre 2002 et 2004 je retourne plusieurs fois à Tortel où je partage avec ses habitants la rigueur et la solitude de l'hiver. J'ai voulu constituer une mémoire photographique et retranscrire la poésie de cette micro-culture, dont les traditions et les caractéristiques propres sont fragilisées par l'ouverture de la Patagonie aux influences extérieures. De ces expériences naissent un livre et une exposition itinérante au Chili en 2005, puis en France en 2006."

Camille Fuzier