glaciargreyfront.jpg

La Patagonie

Arrivé un peu par hasard en Patagonie en 1995, j'y ai finalement posé mon sac pendant 1 an, d'abord attiré par cette atmosphère de bout du monde puis définitivement envoûté quand j'ai parcouru pour la première fois les sentiers du PN Torres del Paine. J'y ai donc presque naturellement exercé le métier de guide, avant de partir vers d'autres horizons sud-américains.

Ciné-conférence “La Patagonie"

le .

(Reading time: 2 - 3 minutes)

Le cycle de ciné-conférences « Connaissance du monde » qui, depuis plus de 60 ans, s’est rendu célèbre à travers sa formule : « à l’écran, un film – sur scène, l’auteur », est heureux de vous annoncer son prochain sujet : « Patagonie – Cap Horn – Géorgie du Sud, dans les 50e hurlants », film réalisé et commenté par Hervé Haon.

Le film : Terres de mystère, évocatrice de grands espaces et d’océans en furie... C’est dans ces solitudes sidérales, dans ces immensités venteuses qu’Hervé Haon nous emmène. Entre lui et ces bouts du monde, c’est une longue histoire d’amour. Il y a d’abord la Patagonie, la Terre de Feu. Depuis 15 ans, il les sillonne à la recherche des dernières pistes indiennes, navigant longuement dans le tumultueux labyrinthe des canaux du Grand Sud.

Magellan, Fitz Roy, James Cook, Ernest Shackleton, dévoreurs de rêves et coureurs d’aventure, nous escortent. Nous ferons voile vers le cap Horn, le cap dur, une île rocheuse, désolée, battue par les vents. Puis Hervé Haon évoquera la grande époque de la marine à voile, des cap-horniers, coureurs de butins et d’Eldorados. Enfin, nous voyagerons vers la Géorgie du Sud, un des derniers sanctuaires animaliers du monde. Eléphants de mer, manchots, otaries viennent y communier chaque printemps, aux noces de l’amour et de la mort...

Les sujets évoqués : Les cap-horniers. La grande aventure de la marine à voile. / Géorgie du Sud. Grytviken, capitale des baleiniers. Eléphants de mer et manchots. Sur les traces de Shackleton. Fonte des glaces. Changement climatique. / Patagonie, Indiens du bout du monde. Mémoire d’un désastre. Les derniers gauchos de la Terre de Feu.

Le réalisateur : Hervé Haon parcourt le monde depuis l’âge de 20 ans. Longtemps forestier en Afrique, puis chercheur d’or en Amérique du Sud, il s’est pris de passion pour les dernières forêts tropicales, menacées par les hommes. Il a vécu parmi les Indiens d’Amazonie et a partagé la vie rude et dangereuse des coureurs de brousse. S’il refuse les étiquettes et encore plus celle de “spécialiste”, il n’en demeure pas moins un connaisseur privilégié de ces jungles. Son premier documentaire date de 1984. Depuis, il a tourné de nombreux longs métrages en Amérique du Sud : Amazonie, pays andins, Patagonie... Il nous entraîne cette fois dans les 50e hurlants, entre le cap Horn et l’île perdue de Géorgie du Sud.

-----------------
Pour plus de précisions sur cette conférence et pour découvrir la bande annonce du film :

http://www.connaissancedumonde.com/programme.php?Rub=68&id_conf=181
Horaires des séances :
Dimanche 7 décembre 2008 à 11 h – Majestic Passy (18 rue de Passy – 75016)
Lundi 8 décembre 2008 à 14 h 30 et 17 h – Gaumont Alésia (73 av. du Général Leclerc – 75014)
Mardi 9 décembre 2008 à 14 h 15 et à 19 h 30 – Gaumont Convention (27 rue Alain Chartier – 75015)
Mercredi 10 décembre 2008 à 15 h – Musée de la Poste (34 bd de Vaugirard – 75015)
Jeudi 11 décembre 2008 à 13 h 40 – Publiciscinémas (133 av. des Champs-Elysées – 75008)
Tarifs :
Tarif normal : 9 euros
Tarif réduit (plus de 60 ans, carte famille nombreuse) : 8 euros
Tarif spécial (handicapé, étudiant, chômeur, groupe de 20 personnes et plus, groupe scolaire) : 4,50 euros
Gratuité pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés de leurs parents
Renseignements complémentaires :
Hervé Archambeau, correspondant de Paris
Tél. et fax : 01 43 71 06 09